Les Parisiens peuvent désormais échanger leur HLM en un clic

La ville vient de lancer une plate-forme d’échange des logements sociaux à destination de ses locataires, une première à Paris.

« C’est une petite révolution », s’est réjoui ce jeudi Stéphane Dauphin, le patron de Paris Habitat, dans un monde pourtant encore verrouillé et opaque du logement social parisien.

Depuis ce jeudi, les locataires HLM peuvent faire affaire entre eux. Ils peuvent échanger leur appartement directement, sans passer (ou presque) par le bailleur, en se connectant sur la plate-forme echangerhabiter.fr.

Le locataire (déjà dans le parc social) s’inscrit avec son numéro sur le site parce qu’il a besoin d’un logement plus petit, plus grand ou ailleurs. Il remplit les critères (taille du logement, loyer, emplacement géographique, etc) et reçoit les annonces d’autres locataires avec qui l’échange est envisageable. Si tout correspond, en fin de course, le bailleur valide. Tous les types de HLM sont concernés : les moins chers comme les logements intermédiaires de type PLI ou encore les logements non conventionnés. Le dispositif n’est pas réservé en interne à un seul bailleur social : il est valable entre les locataires de 12 des 35 bailleurs sociaux franciliens (voir les chiffres ci-dessous).

Ce mercredi, la fine fleur du HLM francilien s’est donné rendez-vous au siège de Paris Habitat, rue Broca (Ve) pour le lancement de cette nouvelle bourse d’échange sur Internet : grands bailleurs franciliens, dont Paris Habitat, la RIVP, Elogie Siemp, élus dont Ian Brossat, l’adjoint de Paris en charge du logement, représentants de l’AORIF (Union sociale pour l’habitat d’Ile-de-France), associations de locataires, presse, institutionnels…

http://www.leparisien.fr/paris-75/les-parisiens-peuvent-desormais-echanger-leur-hlm-en-un-clic-03-10-2018-7910373.php